Résumé : La traduction vers une langue étrangère occupe une place un peu particulière dans le domaine de la traductologie. Le « thème » est encore souvent considéré comme « un simple exercice » de pratique de la langue. Or, il s’agit pourtant d’une pratique courante sur le marché mondial de la traduction à laquelle il serait bon d’attribuer le statut qui lui revient. Par conséquent, il est important d’en connaître les difficultés, mais également le potentiel.Ce projet de recherche s’intéresse, d’un côté, aux défauts réels des traductions du français vers l’allemand réalisées par des étudiant.e.s ainsi qu’à leurs « bonnes trouvailles ». D’un autre côté, il cherche à mettre en lumière l’auto-perception des étudiant.e.s : quelles difficultés ressentent-ils/elles lors de la traduction vers l’allemand langue étrangère, et quelles stratégies mettent-ils/elles en œuvre pour surmonter ces difficultés ?Cette double approche devrait permettre de vérifier si les étudiant.e.s sont véritablement « conscient.e.s » des problèmes rencontrés lors de la traduction vers l’allemand. Cette comparaison devrait également les mettre en garde contre les pièges à éviter, aussi bien au niveau linguistique et grammatical qu’au niveau des questions « traductionnelles » en général.