par Terlinden, Bertrand Cliquez pour télécharger la liste de publications de l'auteur; [et al.]
Publication Non publié, 2016-05-12
Poster de conférence
Titre :
  • En chemin avec Jean Hensens: Rencontre avec Stacia Hensens
Auteur : Terlinden, Bertrand ; [et al.]
Statut de publication : Non publié, 2016-05-12
Sujet CREF : Urbanisme et architecture (aspect sociologique)
Architecture et art urbain
Informations sur la conférence :
  • en chemin avec Jean Hensens (12 mai 2016: place Flagey)
Mots-clés : Jean Hensens
Stacia Hensens
Maroc
architecture
coopération internationale
CERF
témoignages
Note : FONDS JEAN HENSENSCe fonds d’archives est entré dans les collections de l’Université libre de Bruxelles par la donation faite par la veuve de l’architecte, Madame Stacia Hensens, en date du 12 mai 2016. Youssef Elmrabet (doctorant ULB en urbanisme et art de bâtir) et Bertrand Terlinden (chargé de cours à la Faculté d’architecture de l’ULB) ont été les artificiers de cette donation.Le fonds Jean Hensens est copieux (environ 5000 documents), documente la partie la plus significative de la carrière de cet architecte belge d’origine campinoise qui fut, pendant environ 25 ans, tout à la fois un chercheur inlassable et une des éminences grises du Ministère marocain de l’urbanisme. L’œuvre de Jean Hensens est orientée par la critique marxiste du « centralisme » et par la conviction qu’une interprétation prospective méthodique du legs prénational marocain puisse participer à la résurgence des institutions tribales dans une nouvelle architecture régionale, coordonnée aux institutions nationales, voire peut-être même alternative à celle-ci. La contribution de Jean Hensens à la définition de l’architecture du Maroc au XXème siècle est majeure. Nul doute que les recherches à venir, qu’elles traitent des questions institutionnelles sur le plan organique ou sur le plan territorial-paysagistique, ne viennent s’y abreuver.En particulier, ce fonds intéresse les chercheurs liés à l’atelier « Terrains d’architecture » et à l’option ADP de notre Faculté, aux chercheurs de l’Ecole Nationale d’Architecture de Rabat, ainsi qu’à ceux de l’Ecole Nationale d’Architecture de Tetouan avec laquelle l’ULB a signé récemment un accord de partenariat et d’échange. Ce fonds s’adjoint notamment aux archives du stage international Architecture-Urbanisme-Développement (AUD) qui documente plus de trente ans de coopération au développement entre l’Institut Supérieur d’Architecture La Cambre et de nombreux autres instituts de pays en développement.
Langue :
  • Français